Name

Temple des Eaux-Vives

Adresse
5, place Jargonnant
1207 Genève
Geografische Hierarchie
Koordinaten (WGS 84)
AutorIn und Datum des Eintrags
Valérie Sauterel 2008
Informationen zum Gebäude / zur Institution

Entre 1841 et 1842, l’architecte J.-L. Brocher construit un temple de style néo-gothique avec un clocher-porche polygonal d’inspiration anglaise Tudor, inauguré le 7 août 1842. En 1910, une maison paroissiale est érigée. En 1931, l’orgue construit par Tschanun est installé. En 1950, des transformations sont entreprises à l’intérieur sous la direction de l’architecte H. Lesemann. Le choeur est dégagé et éclairé. En 1992, des travaux de restauration sont menés par les architectes B. Dunant et M.-E. Favre. La couverture subit une révision générale, les vitraux reçoivent une protection extérieure, les façades intérieures sont rafraîchies et les éléments en pierre de taille du porche et du choeur sont restaurés. Le 15 novembre de cette même année, un culte commémoratif est célébré. En 2001, l’orgue est remplacé, le fond de la nef et de la galerie sont restaurées. (GROSGURIN 1992 / BRULHART-DEUBER-PAULI (1985) 1993)

Literatur

Marguerite Marie, Edmond Barde et Max Dominicé, “Les Eaux-Vives”, in Temples de Genève, A. Jullien, Genève, 1950, pp. 32-36

Blaise Wasem, Transparence, Genève, 1984

Claude Grosgurin, 1842: une grande date pour la paroisse protestante des Eaux-Vives : l’inauguration de son temple, Paroisse des Eaux-Vives, Genève, 1992

Armand Brulhart et Erica Deuber-Pauli, “Pré-l’Evêque et place de Jargonnant”, in Ville et canton de Genève, coll. “Arts et monuments”, SHAS, Berne, (1ère éd. 1985) 1993, p. 160

Version 1.4.0 Objekte | KünstlerInnen | Werkstätten | Gebäude / Institutionen | Iconclass Codes