Name

Tour de l’Ile

Adresse
1, rue de la Tour-de-l’Ile
1204 Genève
Geografische Hierarchie
Koordinaten (WGS 84)
AutorIn und Datum des Eintrags
Valérie Sauterel 2008
Informationen zum Gebäude / zur Institution

Cette tour est le dernier vestige du château des vicomtes épiscopaux construit entre 1215 et 1219 par l’évêque A. de Grandson pour commander le passage du Rhône et assurer la défense de Genève. En 1670, elle est partiellement démolie par un incendie des ponts du Rhône. Reconstruite en 1682, elle est modifiée dans son couronnement et une horloge est ajoutée. En 1898, elle est restaurée par l’architecte E. Fatio et surélevée. Une nouvelle horloge est posée. Un bâtiment résidentiel est construit en 1896 par l'architecte E. H. Arthur pour un certain Forestier. La tour est prise dans le massif de cet immeuble. Pour cette bâtisse de prestige, de style néo-renaissance, l'architecte gagne en 1902 le 2e prix ex æquo à un concours de façades. En 1938, des transformations sont effectuées. (BLONDEL 1956 / BAERTCHI 1994)

Literatur

Louis Blondel, “Châteaux de l’Île à Genève”, in Châteaux de l’ancien Diocèse de Genève, coll. “Mémoires et documents publiés par société d’histoire et d’archéologie de Genève”, tome 7, série IN -4, SHA, Genève, 1956

Gilles Barbey, Armand Brulhart, Georg Germann, et al., Inventaire Suisse d'Architecture, 1850-1920 : villes Delémont, Frauenfeld, Fribourg, Genève, Glarus, SHAS, Berne, 1982, no. 499, p. 388

Pierre Baertschi (dir.), “Tour de l’Île”, in Répertoire des immeubles et objets classés, Genève, 1994, p. 43

Anastazja Winiger-Labuda (coord.), “Château de L’Île”, in Genève, Saint-Gervais : du bourg au quartier, coll. “Les monuments d’art et d’histoire du canton de Genève”, tome 2, SHAS, Berne, 2001, pp. 170-183

Version 1.4.0 Objekte | KünstlerInnen | Werkstätten | Gebäude / Institutionen | Iconclass Codes