Name

Eglise Saint-Joseph

Address
Place des Eaux-Vives
1207 Genève
Geographical Hierarchy
Coordinates (WGS 84)
Author and Date of Entry
Valérie Sauterel 2008
Information about the Building

En 1866, suite à l’afflux de catholiques venant s’installer aux Eaux-Vives, une paroisse est créée. La construction de l’église débute en 1868. L’architecte J.-M. Gignoux en est probablement l’auteur. Les travaux se terminent en 1869 et l’inauguration est célébrée le 3 octobre de cette même année. En avril 1878, l’église est remise aux catholiques libéraux. Une chapelle provisoire est érigée grâce à l’appui de Mgr Mermillod. Le 30 septembre 1883, l’église est redonnée aux catholiques romains. Au cours des décennies suivantes, plusieurs changements sont réalisés. En 1937, un concours est lancé pour la transformation du sanctuaire et c’est l’architecte J. Zumthor qui le remporte. Il mène les travaux d’agrandissement selon un programme du curé R. Damon. Une nouvelle façade à portails néo-roman est élevée. L’abside et les bas-côtés sont reconstruits pour faire pleinement partie de l’édifice. Les contreforts du choeur sont supprimés afin de permettre la création d’un déambulatoire et une vaste chapelle est intégrée au nouvel espace. La cure est elle aussi reconstruite. Les travaux se terminent en août 1939. Finalement, il ne reste de l’édifice original que le clocher et les voûtes de la nef. Un programme iconographique très riche est imaginé par le curé Damon, où tout le christianisme dans sa dimension universelle est représenté. De nombreux artistes, sous l’élan du renouveau de l’art sacré, créent des œuvres pour répondre à ce dessein. L’ensemble des vitraux est l’oeuvre d’E. Dunand, les tympans de F. Baud, les chapiteaux et l’ensemble du décor sculpté de l’intérieur de C.-H. Collet et F. Baud, les mosaïques du choeur d’A. Blanchet et J. Wasem et le tabernacle de M. Feuillat. En novembre 1939, l’église est consacrée. En 1948, Alice Basset crée pour la chapelle Saint-Victor six vitraux commémoratifs, présentant les sanctuaires catholiques médiévaux de Genève. Ils sont réalisés par l’atelier H. Fleckner à Fribourg. L’ensemble du bâtiment est un exemple caractéristique du renouveau de l’architecture religieuse d’entre-deux-guerres. Il présente un ensemble décoratif cohérent, inspiré du Moyen Âge et conçu comme une Bible illustrée. Entre 2000 et 2002, l’église subit une importante restauration extérieure ainsi qu’une modernisation de l’intérieur. Le choeur est ouvert et un nouvel autel est créé. En 2005, André Bucher réalise tout le mobilier liturgique de l’église. En vue du 150e anniversaire de la naissance de la paroisse Saint-Joseph, deux vitraux monumentaux sont commandés à l’artiste genevois Jean-Michel Bouchardy pour les fenêtres des transepts. Ils sont réalisés par le maître verrier fribourgeois Michel Eltschinger et inaugurés le 18 mai 2014, en présence des cardinaux Giuseppe Bertello et Francesco Monterisi. (GANTER-HAAB-DUVERNAY 1966 / BRULHART-DEUBER-PAULI (1985) 1993 / LOB-PHILIPPE 1998)

Literature

Edmond Ganter, Auguste Haab et Pierre Duvernay, Cent ans de vie paroissiale : centenaire Paroisse de Saint-Joseph, Genève 1866-1966, Saint-Maurice, 1966, pp. 55-83

Armand Brulhart et Erica Deuber-Pauli, “Rive gauche”, in Ville et canton de Genève, coll. “Arts et monuments”, SHAS, Berne, (1ère éd. 1985) 1993, p. 123

Sabine Lob-Philippe, « l’église Saint-Joseph à Genève et son décor », in Patrimoine et architecture, no. 4, Genève, 1998, pp. 37-38

Patrick Rudaz, Projet d’aménagement du choeur de l’église Saint-Joseph des Eaux-Vives à Genève, Rapport d’expert, DAEL, Genève, 1999, pp. 1-5

Une oeuvre d’art à Saint-Joseph. 150e anniversaire

1866-2016, Paroisse, plaquette, Genève, 2014

Beaudoin- Pasquier, N. (2015). Un jubilé coloré pour l’église Saint-Joseph à Genève. Immorama : le panorama de l'immobilier, 37, p. 5. Récupéré du site de la revue : http://www.immorama.ch/fr/wp-content/uploads/2015/10/37_ImmoSacre.pdf

Version 1.4.0 Objects | Artists | Studios | Buildings / Institutions | Iconclass Codes